Jean Deydé au musée Fabre

Christophe Veyrier (1637-1689), Buste de Jean Deydé

Christophe Veyrier_Buste de Jean Deydé

A la suite de l'exposition De Marbre blanc et de couleur – la chapelle Deydé de la cathédrale de Montpellier (novembre 2019 - mars 2020), le Metropolitan Museum de New York a accepté de prolonger son prêt du majestueux buste exécuté par Christophe Veyrier et figurant Jean Deydé, magistrat montpelliérain du Grand Siècle.
L'œuvre a en effet été commandée en 1684 afin d'orner son hôtel particulier, rue du Cannau. Présentée en vente publique en 1956, elle fut ensuite acquise par le musée new-yorkais en 1966.
Cette commande d'une effigie commémorative, dans un contexte civil et par un particulier, est tout à fait exceptionnelle au XVIIe siècle. Christophe Veyrier, collaborateur de Pierre Puget, restitue avec un réalisme frappant les traits apaisés du modèle dans le marbre blanc de Carrare, tandis que la diversité des matières, la chair, la perruque, l'hermine et la robe, sont imités avec une remarquable virtuosité, à l'aide de la lime, du ciseau, de la griffe et du trépan.
La gaine porte les armes de Deydé et s'orne de placage de marbre coloré de Trets, ville natale de Veyrier où sa famille exploitait une carrière.
Le buste est placé sur un élégant piédouche en marbre turquin. Sa présence au musée Fabre, aux côtés des autres bustes commandés par Deydé pour sa chapelle, permet une belle réunion d'œuvres dispersées par l'histoire.

La sculpture est exposée en salle 15 jusqu'au mois de mars 2021