Le musée citoyen

Le « Musée Citoyen » avec le Service de Probation et d'Insertion Pénitentiaire (SPIP) et la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) de l'Hérault

Ces projets s’inscrivent dans la continuité d’une convention d’Etat entre les ministères de la Culture et de la Justice qui affirme que « l’accès à la culture est un droit pour toutes les personnes placées sous main de justice au même titre que l’accès à l’éducation et à la santé ». Ce protocole vise ainsi à renforcer les dispositifs d’insertion à travers différents projets artistiques et culturels.

Le musée Fabre affirme son rôle d’outil structurant dans l'accompagnement de populations carcérales ou placées sous-main de justice dans une sensibilisation à l'art et un accès à la citoyenneté.

Musée citoyen et SPIP

Une convention depuis 2007 avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de l’Hérault (SPIP) et la DRAC permet au musée Fabre d'accueillir chaque année des groupes de 8 détenus, en courte peine à la Maison d'Arrêt de Villeneuve les Maguelone. Le projet repose sur un principe fondamental: ce sont les détenus volontaires qui viennent au musée et non l’inverse.

La découverte des œuvres s’effectue en 6 étapes, entre visites et ateliers de pratiques artistiques. La dernière séance est consacrée à un temps de partage et de création avec les familles ou les proches.

 

Une de ces expériences a permis aux usagers d’inviter leurs proches au musée à la fin du programme et d’introduire la vidéo comme support d'expression. Présenté dans le cadre du FRAME via le programme «  Talking Art  », en lien avec le Clark Art Institute de Williamstown (Etats-Unis), ce projet a bénéficié du soutien financier de la fondation Annenberg en 2009. Dans ce cadre, les détenus ont été invités à filmer eux-mêmes leur rencontre avec le musée, les œuvres, les salles, les situations qui retenaient leur attention.

En 2014, nous avons souhaité partager avec le grand public ce regard singulier sur l’art. A l’occasion des Journées du Patrimoine, des audioguides mis à disposition des usagers proposaient un montage sonore de 20’ baptisé  Paysages intérieurs, un autre parcours… . Le visiteur pouvait y découvrir les commentaires réalisés par les détenus autour de 5 œuvres conservées dans les collections permanentes, témoignages intimes par un public non spécialiste mais ayant appris à regarder et à parler des œuvres.

Écouter Paysages intérieurs, un autre parcours… (

) :

Introduction 3.52 MB

Contact :

Musée citoyen et PJJ

Depuis février 2012, avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) - Service Territorial d'Education et d'Insertion (STEI), le musée accueille un groupe de 8 adolescents volontaires dans un cycle d'ateliers de pratiques artistiques en lien avec nos collections. La session 2013, était consacrée à un travail de création d’un court film d’animation autour de l’œuvre d’Eugène Delacroix Fantasia, exercice militaire des marocains . L’organisation sur une semaine a permis de croiser les compétences de l’atelier du musée (vidéo) avec celles développées par l’atelier radio La Prépa de la PJJ (doublage sonore).

En 2015, une convention avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) et la DRAC viendra formaliser l’évidence de ce partenariat, associant la sensibilisation professionnelle des éducateurs à la pérennisation des projets de médiation dans nos collections permanentes.

Contact :