"Courbet. L'insolent"

Deux cents ans après la naissance du peintre, l'œuvre de Gustave Courbet ne laisse personne indifférent : ses toiles engendrent l'adhésion ou l'aversion. Ou plutôt la personnalité de l'artiste suscite encore des réactions passionnées.

L'artiste n'est jamais où on l'attend et ses œuvres procèdent du grand chambardement de la peinture académique. Son intention n'a jamais été de nier l'art ancien, mais plutôt d'affirmer la diversité des sources et des formes. La manipulation est évidente et la rupture est à la fois thématique et formelle. Si Courbet s'est appuyé sur la tradition, tout au long de sa carrière, avec insolence, il a repoussé le convenu, le coutumier, l'habituel, sachant jouer des mécanismes de la peinture officielle pour les détourner à son profit, avec une puissance et une conviction qui s'imposent aujourd'hui à l'égal des plus grands maîtres.

Jeudi 3 octobre 2019 18h30 en partenariat avec Sauramps Valérie Bajou auteur de "Courbet. La vie à tout prix" :

Gustave Courbet est l’un des peintres les plus importants, les plus novateurs et les plus originaux du XIXe siècle. Cette monographie de référence, abondamment illustrée, fait le tour complet du personnage en incluant les dernières découvertes (correspondance) ainsi que les œuvres récemment restaurées (L'Atelier par exemple). Le Courbet de Valérie Bajou fera date.

Auditorium du musée Fabre, gratuit dans la limite des places disponibles